Achat immobilier à Challans : quels documents doit-on fournir au vendeur et au notaire ?

Partager sur :
Achat immobilier à Challans : quels documents doit-on fournir au vendeur et au notaire ?

Pour ne pas retarder la concrétisation d’un achat immobilier à Challans, il est conseillé de rassembler à l’avance la paperasse administrative que vous devrez remettre au vendeur et au notaire tout au long de la transaction. De quels papiers est-il question ? Voici les réponses.

Au moment de faire une offre d’achat

Vous avez trouvé la maison idéale ? Empressez-vous de faire une offre d’achat au vendeur après avoir pris soin d’évaluer correctement le bien. À cette occasion, vous devez lui remettre la lettre portant votre proposition de prix en plus des documents suivants :

  • un justificatif de votre identité ;
  • une attestation de financement pour dire que vous pouvez prétendre à un prêt immobilier ;
  • un accord de principe signifiant qu’une banque est prête à vous délivrer les fonds nécessaires pour entreprendre l’acquisition.

À la signature de l’avant-contrat

La transaction ne commence concrètement qu’à la signature d’un compromis de vente avec le propriétaire-vendeur. Vous devez alors lui présenter les pièces destinées à démontrer votre solvabilité en plus de votre identité. Ce sont :

  • un justificatif de votre identité ;
  • celui de votre domicile ;
  • une attestation de fonds indiquant que vous disposez déjà du capital nécessaire pour couvrir le prix de la transaction ;
  • ou un justificatif de l’origine de votre apport personnel si vous devez recourir à un prêt immobilier ;
  • et les modalités d’emprunt que vous souhaitez contracter.

Pour signer l’acte authentique de vente

Avant de passer par cette étape ultime, vous devez fournir un certain nombre de documents au notaire chargé de l’affaire. Celui-ci aura à les vérifier un à un avant de programmer une date pour la signature de l’acte de vente. Il s’agit des pièces suivantes :

  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • un justificatif de votre domicile ;
  • celui de votre situation matrimoniale ;
  • le contrat relatif au prêt immobilier ;
  • le compromis de vente que vous avez signé avec le vendeur.